Rocks

Rocks, 15 ans, vit à Londres avec sa mère et son petit frère. Quand du jour au lendemain leur mère disparait, une nouvelle vie s’organise avec l’aide de ses meilleures amies. Rocks va devoir tout mettre en oeuvre pour échapper aux services sociaux.

 

Infos sur le film

  • Réalisateur: Sarah Gavron
  • Acteurs: Bukky Bakray, Kosar Ali, D'angelou Osei Kissiedu, Shaneigha-Monik Greyson
  • Genre: Drame
  • Durée: 93 minutes
  • Pays: Royaume-Uni
  • Année: 2019
  • Date de sortie Premium VOD: 17-11-2020
Rocks

Voir la bande-annonce

Réalisateur Sarah Gavron

Sarah Gavron

La presse parle de Rocks

    Une écriture juste, pudique, sans la moindre caricature. Et un final de toute beauté.

    - Hugues Dayez - RTBF

    Un film quasi-documentaire, à mi-chemin entre le monde des adolescents sans adultes chez Larry Clark et le cinéma social de Ken Loach.

    - Cinecure

    Un réalisme âpre et lumineux, pas si loin de Ken Loach.

    - Télérama

    Le talent de Gavron est justement de ne jamais succomber à la noirceur facile. Bien qu’inscrite dans une réalité sociale rude, elle entraîne toujours son récit vers la lumière.

    - Premiere

    Une explosion d’énergie, de liberté en d’humanité.
    Un film qui respire l’honnêteté et le Londres d’aujourd’hui tant par son atmosphère que par sa multiculturalité, son énergie ou sa musique.

    - MAD / Le Soir

    Solide comme une Rocks.

    - La Libre

    Film social qui ne tombe pas dans les travers de la chronique misérabiliste. C'est débordant d'énergie, de légèreté, tout en ne cachant rien de la réalité de ces jeunes.

    - L'Avenir

    Dans la pure tradition du cinéma anglo-saxon, Rocks s’invite à la façon d’un Ken Loach au milieu d’une bande attachante d’adolescentes londoniennes. Un hymne au multiculturalisme, à la solidarité et à l’amitié.

    - aVoir-aLire.com

    Curieusement, ce n’est pas déprimant : la vitalité, l’humour et le dynamisme des personnages illuminent le film. Sarah Gavron est une cinéaste dans la lignée de Ken Loach. C’est gai, c’est triste, c’est la vie même.

    - Le Nouvel Observateur

    Avec ce troisième long métrage, son meilleur, Sarah Gavron livre une chronique adolescente et sociale bourrée d’authenticité et de tendresse.

    - Les Fiches du Cinema

    Les jeunes actrices, débutantes, sont formidables.

    - Voici

Prix & nominations

  • 2020

    Prix du Jury, Brussels International Film Festival

Télécharger le matériel presse
Télécharger

Abonnez-vous à la newsletter